Close

Les expositions canines sont, en principe, le moyen privilégié de sélection des géniteurs. Elles sont censées mettre en valeur les mâles et les femelles les plus proches du standard de la race désignés par des juges compétents.
Or, depuis quelques années on assiste à une dérive importante, les chiens primés sont quasiment tous des hypertypes : tête trop massive, excès de babines (souvent plissées), nez trop courts empêchant les chiens de respirer correctement, surpoids important (ne sont pas rares les mâles dépassant 25 kg (alors que le standard en prévoit 17 maximum !), dos mous, tempérament apathique…
Ceci est dû au fait que la plupart des juges Français sont issus d’autres Clubs, spécialistes d’autres races et qu’ils jugent le Staffie comme leur race de cœur !

 

 

Les juges sont mal formés, voire pas formés du tout, et ils ont souhaité juger le Staffie uniquement parce que cette race, devenue à la mode, leur permettait d’être invités plus souvent. De plus ces juges ne souhaitent nullement s’améliorer, car lors d’un symposium organisé par le CFABAS
en 2008 auquel participaient deux juges Anglais spécialistes de la race, un seul juge a répondu présent bien que tous les juges de la race aient été invités !